Le Parieur Idéal

C’est difficile de devenir le parieur idéal, mais pas impossible. Le parieur idéal sait temporiser, fait preuve de rationalité et de réflexion. Il ne s’emporte pas et sait surtout utiliser les paris qu’il faut au bon moment. Le parieur idéal sait aussi mélanger plaisir et argent : il aime les paris sportifs car ils lui procurent de l’amusement mais sait aussi qu’il joue pour une autre raison précise, gagner de l’argent. Dans cet article, nous classons les quatre grandes qualités du parieur idéal et les commentons. En tant que débutant dans les paris sportifs, n’hésitez pas à consulter cette article aussi souvent que vous le souhaitez.

Analyse et observation

  • Le parieur idéal se renseigne avant le début d’une rencontre. Il examine les deux adversaires ou les deux équipes rivales, évalue leurs points forts et points faibles.
  • Le parieur idéal ne mise pas d’argent en fonction de ses émotions.
  • Le parieur idéal analyse et évalue les probabilités de gains et les côtes avant de miser son argent. Il ne pariera pas s’il estime que la côte est trop faible par exemple.
  • Le parieur idéal aura choisi au préalable son bookmaker. Il évitera les sites de paris sportifs désavantageux.

Contrôle des mises

  • Le parieur idéal ne pariera pas à tue-tête en situation de déficit.
  • Le parieur idéal est patient et ne cherche pas à se refaire après un échec.
  • Le parieur idéal est humble et réfléchi : il considère que l’argent investi est perdant avant même d’avoir joué.
  • Le parieur idéal ne joue pas tout son argent pendant une seule partie. Pour chaque partie, il décide d’un seuil à ne pas franchir.

Discipline et rigueur

  • Le parieur idéal fait preuve de discipline. Il se fixe des règles et objectifs qu’il respecte à la lettre.
  • Le parieur idéal cherche aussi à freiner ses pertes. Pour ce faire, il se fixe également une limite d’argent à ne pas dépasser.
  • Le parieur évite le maximum les paris combinés. Il peut se permettre d’en jouer trois par jour, mais jamais bien plus.

Efficacité sur le long-terme

  • Le parieur idéal voit sur le long-terme. Il sait qu’une seule grosse victoire n’a pas beaucoup d’importance. Il cherchera plutôt à accumuler les petits gains.
  • Le parieur idéal a un esprit « économe », un esprit de comptable. Il ne mise pas son argent juste pour le plaisir de jouer.
  • Le parieur idéal pensera également aux bonus qu’il est susceptible de bénéficier et sait que c’est de l’argent qui peut profiter à son solde.
  • Le parieur idéal est intelligent et sait qu’on peut gagner beaucoup plus en fréquentant les sites de plusieurs bookmakers différents.