La Gestion Financière

Lorsqu’on a l’habitude de parier en ligne, faire attention à ses finances et à son budget compte bien évidemment. Mais souvent, les joueurs se retrouvent face à des « value bets » qu’il n’est pas évident de contourner. Le concept de la gestion financière prend alors tout son sens puisqu’il s’agit de la méthode la plus rentable qui soit sur le long terme. Soyez intraitable et rigoureux et vous verrez que vos bénéfices seront plus nombreux qu’à l’accoutumé.

La note de confiance

Afin d’entamer une bonne gestion de son budget aux paris sportifs, il est important de commencer par attribuer une note de confiance au pronostic que le joueur met en place. Une note faible au pronostic indiquera qu’il y a peu de chance que ce dernier soit réalisable. Une note élevée, au contraire, montrerait qu’il y a toutes les chances que le pari émis soit victorieux. Par la suite, une deuxième étape consistera à fixer un pourcentage du capital du joueur : ce dernier correspondra à la mixe maximale que ce dernier pense pouvoir mettre en jeu. Cette mise maximale est de l’ordre de 5% du capital du joueur. En multipliant la note de confiance à cette mise maximale et en divisant le tout par 100, le joueur parviendra alors à obtenir un résultat sur la mise de son pronostic.

Illustration de la démarche à suivre

A l’occasion du match de tennis qui oppose Nadal à Tsonga, le joueur analyse l’issue de cette rencontre et décide de miser sur une victoire de Nadal. Auprès d’un bookmaker quelconque, le joueur trouve une cote qui est susceptible de lui plaire. Cette dernière est de 1,50. Toutefois, Nadal a sorti un match compliqué contre Tsonga au précédent tour. Cet élément aura forcément une incidence sur l’affrontement du jour. Par ailleurs, Tsonga semble performant en ce moment. Le joueur n’accordera donc pas toute sa confiance à une victoire de Nadal. Il fixe une note de 60 sur 100.

On aura donc, pour résumer :

Capital de départMise maximale (5%)Cote chez le bookmakerNote de confianceMise sur Nadal
100€10€1,5060/1006€

En effectuant le calcul suivant (10x60)/100 = 6, le joueur comprend qu’il devra miser 6€.

Le joueur pourra entretenir le même tableau pour des paris futurs et se servir du modèle déjà établi. La gestion financière est une méthode efficace mais il faut toutefois être capable d’analyser la rencontre dans son ensemble. Elle permet non seulement d’optimiser les paris effectués mais également de limiter la casse en cas de pronostic perdant.